MENU
FR
Logo Bio Europe

La vie est bio tous les jours

L’entreprise Biovence est heureuse d’avoir remportée le Trophée de l’Economie pour le développement !

Les Trophées de l’Economie ont pour objectif de faire rayonner le tissu économique de notre région. En partenariat avec les CCI de Provence, les Trophées sont remis à des entreprises confirmées, qui se sont distinguées dans l’année par leurs performances en termes de développement et d’emploi.

La Provence a désigné les entrepreneurs de l’année en Vaucluse lors de la cérémonie de remise des Trophées de l’économie à Avignon, le 18 Décembre 2018.

Trophée du développement : Biovence met ses pâtes bio dans la grande distribution

Après avoir connu l’âge d’or dans les années 60 et 70, l’historique fabrique de pâtes fraîches avignonnaise Lazzaretti, fondée en 1936 par une famille d’Italiens du nord, a été rachetée en 2008 par Julien Chabrol, Denis Lainé et leurs familles. Les deux directeurs généraux l’ont transformée en SAS et changé le nom. La société Biovence a déménagé au cours de l’année sur un nouveau site, à Entraigues-sur-la-Sorgue, après avoir quitté l’atelier historique à Fontcouverte puis être passée par Saint-Andiol (Bouches-du-Rhône). Elle produit maintenant des pâtes sèches bio avec ou sans gluten, distribue ses produits en sachets de cellophane dans les magasins spécialisés comme Biocoop ou La Vie claire, ainsi que dans la grande distribution (10% de son chiffre d’affaires).

Après avoir développé son CA (de 700 000 euros en 2008 à 6 millions en 2017) en surfant sur la tendance du sans gluten à base de légumineuses et du bio (elle est passée de 20 à 100% de la production), l’entreprise affiche un objectif de croissance à 10 millions d’euros en trois ans en s’appuyant sur la grande distribution. Dans les rayons bio des enseignes telles que Leclerc, Carrefour ou Intermarché, elle vise à moyen terme 30% de chiffre d’affaires. Elle y présente ses produits à la fois sous les marques Lazzaretti et Les Moulins de Provence. Avec cette dernière, Biovence a changé son packaging et présente des boîtes carrées et colorées, ornées des origines de leurs ingrédients ou de la photo du producteur.

D’autres projets sont en cours, pour lesquels l’entreprise compte s’agrandir en investissant dans un atelier supplémentaire de 1 000 m2 : des sauces tomate, des légumineuses entières, des couscous ou encore des pâtes fraîches sans gluten. Toujours en privilégiant les approvisionnements locaux et les circuits courts, ce qui fait leur marque de fabrique. »

Lire l’intégralité de l’article

Pin It on Pinterest